Mieux me connaître

Médium de naissance j'ai subi cette médiumnité jusqu'à l'âge de 16 ans environ. Un événement important de ma vie m'a fait découvrir que tout ce que je voyais, ressentais, entendais depuis toujours n'était pas commun aux personnes qui m'entouraient, mais faisait de moi quelqu’un de différent. Je percevais ce qui est invisible pour beaucoup.

Cherchant des réponses, lisant énormément sur le sujet, j'ai pu enfin mettre un nom sur cette différence : cela s'appelait la médiumnité. Grâce à cette "révélation" et ma rencontre avec une voyante médium qui allait devenir ma meilleure amie, j'ai pu enfin orienter mes recherches d'une façon plus précise et affinée, mais surtout j'ai pu comprendre cette faculté pour ne plus la subir.

 


Au fil du temps, de découvertes enrichissantes en expériences diverses, mes aptitudes se sont améliorées ; j'ai commencé à développer ma médiumnité en l’exerçant auprès de ma famille, mes amis, les amis de mes amis puis le bouche à oreille faisant son œuvre, mon expérience a grandi.

 

J'ai découvert un jour que cette faculté pouvait également fonctionner sans vis-à-vis avec la personne en demande, en pratiquant des contacts médiumniques en direct par internet. Cela m'a été révélé tout à fait par hasard, si hasard il y à, lors d'une discussion en ligne avec un de mes contacts. Son défunt s'est présenté à moi et m'a demandé de faire passer un message de sa part. Ceci a été pour moi une immense révélation et j'ai donc commencé les médiumnités au travers de messageries en ligne (MSN à l’époque), puis par téléphone, tout en continuant de recevoir les consultants à mon domicile.

 

Les gens venaient vers moi après une séance pour me confier leurs difficultés à surmonter le manque physique terrible qu'est de perdre une personne chère à leur cœur. Je les écoutais, les conseillais, les réconfortais en utilisant cette sensibilité médiumnique et mes ressentis pour les accompagner dans leur processus de deuil. J’ai commencé ensuite à les suivre jusqu'à la phase finale de thérapie, puis après, de façon ponctuelle, à leur demande.

 

Réalisant à quel point je pouvais concrètement leur être utile et comme leur état s’améliorait grâce à ce soutien et nos discussions j'ai décidé de proposer, en plus des consultations médiumniques, une thérapie du deuil.

 

Cette pratique et ces résultats s’avérant extrêmement enrichissants, profitables et positifs tant pour les personnes en demandes que pour moi-même, j’ai pris conscience qu’il me fallait y consacrer plus de temps. C’est ainsi que j'ai décidé de m’installer à mon compte, afin de mettre ma médiumnité et mon expérience au service du plus grand nombre.